Frédéric Mathevet - Le chant d'un 

Exposition de Février 2021 à Avril 2021

“Timeless Interventions” offre un aperçu du concept de temps en général et explore en particulier l'idée que nous expérimentons le «temps» comme une série de présents continus. La prémisse initiale est que le temps n'a ni passé ni futur, mais n'est qu'une somme linéaire de «présent», nous donnant une expérience perceptive momentanée encore et encore.

 

De nombreux philosophes conviennent que notre perception est limitée à ce qui est présent, ce qui nous amène à la conclusion que nous ne pouvons percevoir ou expérimenter que ce qui est contenu dans un présent momentané. Augustin d'Hippone, au 5ème siècle, fut le premier à décrire le temps de cette manière, et depuis, de nombreux autres auteurs occidentaux (Emanuel Kant, Albert Einstein et Carl Jung) Ont essayé pour comprendre ce qu'est le temps et comment nous le vivons, en le décrivant également comme une notion de «présent continu».

 

“Timeless Interventions” remet en question le concept principal de la photographie elle-même, car on sait que nous percevons la photographie comme un moyen de figer le présent dans des cadres fixes qui deviendront des souvenirs, des témoins de ce qui s'est déjà passé.

Au lieu de cela, avec cette série je propose des photographies à la fois fixes et fluides. Je représente le temps comme une sorte de «photographie fixe en cours», un intermédiaire conceptuel entre l’abstrait et le concret où une photographie n’a pas de «temps réel» ou de «temps abstrait» mais a son propre temps, un temps de rêve avec son propre rythme. De ce point de vue, “Timeless Interventions” étudie également le concept de mémoire.

Andrei Fărcășanu

AF_edited.jpg

Lauréat du concours OpenWalls Arles 2020, une collaboration entre le British Journal of Photography, 1854 Media et la Galerie Huit Arles.