top of page

Claudio Ahlers - THE LOCKS OF LOCKDOWN

Seven Scenes of Severance

Trois ans se sont écoulés depuis que la pandémie de Covid a englouti la planète.

 

Depuis, le monde a évolué à une vitesse fulgurante, changeant d'une manière que la plupart d'entre nous n'auraient pas pu prévoir lorsque nous nous sommes retrouvés en situation d'isolement au printemps 2020.

 

Parfois, les expériences profondes que nous avons vécues pendant les années Covid semblent être un rêve lointain, et la qualité extraordinairement hors du temps de ces expériences pourrait facilement nous faire douter que tout cela soit arrivé.

 

Mais bien sûr, la pandémie n'était que trop réelle.

 

Pour beaucoup, elle s'est traduite par de profondes pertes personnelles et par un avenir qui reste à jamais à écrire. Alors que partout dans le monde, les moyens de subsistance et les aspirations ont succombé à la stagnation, cet arrêt prolongé du passage du temps nous a également donné la liberté de nous réinventer - au niveau gouvernemental, communautaire et personnel. 

 

Avec The Locks of Lockdown, j'examine les premiers jours, les premières semaines et les premiers mois de cette époque. Ce qui nous est arrivé nous a d'abord paru terrifiant, inconnu et déconcertant, mais, après un certain temps, est devenu réconfortant et étrangement rassurant dans son refus inébranlable de succomber au rythme ordinaire des vies que nous avions vécues jusqu'à ce moment.

 

Qu'avons-nous ressenti ? Comment cela nous a-t-il émus ? Comment avons-nous réagi, tant au niveau personnel qu'au niveau de la communauté ?

 

Est-il possible, d'une certaine manière, de revivre nos expériences et d'en extraire quelque chose qui, à l'avenir, nous semblera significatif et à partir duquel nous pourrons développer une compréhension plus profonde de nous-mêmes et du monde qui nous entoure ?

THE-LOCKS-OF-LOCKDOWN-No-7-by-Claudio-Ahlers.jpg

 © Claudio Ahlers, Courtesy : Galerie Huit Arles        

Pour tenter de répondre à ces questions, je présente sept photographies de ma série "The Locks of Lockdown", pour laquelle j'ai embaumé une figure nue avec des cheveux que j'ai collectés et que les clients de mon salon de coiffure local avaient laissés derrière eux après leur première coupe de cheveux post-lockdown.

 

À la recherche d'une compréhension plus profonde, j'associe ces photographies à une installation sonore intitulée Seven Scenes of Severance : un voyage sonore évocateur qui suit un protagoniste fictif depuis le jour où il entre dans le lockdown, à travers sept états émotionnels dans l'isolement et de nouveau dans la liberté.

 

J'espère que la possibilité de revivre cette essence particulière de l'époque permettra à mon public de se reconnecter, de revoir et de réévaluer ce qu'il a lui aussi vécu pendant ces années extraordinaires.

Claudio-Ahlers-600.jpg

​À propos de l'artiste

Claudio Ahlers est un photographe allemand basé au Royaume-Uni. Son travail sur le portrait et la photographie expérimentale de nu explore notre physicalité et la manière dont nous relions l'expérience d'être dans le monde par le biais de notre corps. Sa photographie se développe à partir de conversations personnelles qu'il a avec ceux qui choisissent de travailler avec lui. Dans son studio, ces conversations se poursuivent sous la forme d'un dialogue photographique avec ses sujets, tandis que l'utilisation de la couleur, de la fragmentation, de la diffusion et de matériaux sélectionnés est appliquée in situ, créant des images qui capturent des aspects significatifs et profonds de nos vies.

 

Son travail a été présenté dans le monde entier lors d'expositions à New York, San Francisco, Miami, Cincinnati, Portland, Berlin, Moscou, Tokyo, ainsi qu'à Londres, Édimbourg, Bristol et Bath au Royaume-Uni.

bottom of page