Eran Gilat - Life Science

Exposition du 10 Juillet au 15 Août 2018

« Life Science » la série de photographies mise en scène par Eran Gilat comprend des images de natures mortes méticuleusement organisées et captivantes. La série repose sur des photographies de studio d’objets accompagnés par des tissus et organes d’animaux, d’espèces marines, aviennes et de mammifères, généralement posés sur une table en bois solide, et laissés nus ou recouverts par une nappe. La nature dans les photographies de Gilat est tirée du règne animal – un poisson, une pieuvre, un cœur, un morceau de viande, des mèches de cheveux, ou encore une corne d’animal. Malgré l’apparence, le « vivant » dans le travail de Gilat, est déjà dans un état d’après vie, et ses objets représentant des natures mortes ne sont plus utilisés. Les spécimens pour ses photographies de mise en scène proviennent des marchés de viande et de poisson ou ont été empruntés à des collections de musées.


Son projet photographique « Life Science » met en scènes des tissus biologiques dans des scénarios fascinants, presque irréels, reflétant son intérêt marqué pour des sujets tels que le matérialisme, l'érotisme et la mortalité, renvoyant à la thématique compliquée et singulière des évocations animalières dans les arts visuels. Cette serie questionne l'aspect immoral des comportements qui expliquerait les différentes formes de violences humaines, l'insécurité, et l'exil. On a tendance à comparer le comportement violent d’un être humain à celui d’un animal, bestial et révoltant. Cependant, Eran Gilat voit le monde animal purement dicté par des règles de survie, découlant d’un processus de sélection sévère. « Personne ne vas considérer l’emploi de mesures essentielles pour la préservation des espèces à être cruel ; cette idée fut soulignée autrefois par Charles Darwin et par de récents chercheurs éminents », déclare Gilat. L’artiste neuroscientifique est de l’avis que, sous plusieurs aspects, l’être humain est inférieur à l’animal en termes de comportement moral, tout en étant à l’évidence supérieur dans ses compétences intellectuelles. 

Cette exposition à la Galerie Huit Arles est produite en partenariat avec ChromaLuxe.

A propos de l'artiste

Eran Gilat est un neuroscientifique Israélien et un photographe d’art engagé. Eran a reçu sa licence dans le domaine des sciences sociales en Biologie de l’Institut de Technologie d’Israël et une bourse post-doctorale à l'école de médecine Albert Einstein de New York. Sa recherche s’est portée sur l’étude des mécanismes sous-jacents de l’épilepsie, et le développement d’un traitement innovant pour cette maladie. Eran reçoit son premier appareil photo numérique SLR à l’âge de 13 ans et se consacre à la photographie, en particulier aux portraits et à la photographie de rue. Ces dernières années, très inspiré par sa longue confrontation avec les tissus biologiques et les constellations para-cliniques pour l’étude des neurosciences, Gilat s’est concentré en particulier sur la nature morte et le portrait conceptuel en photographie.