L.Mikelle Standbridge - Photo Bodies

Exposition du 1er juillet au 22 septembre 2019

La série « Photo-Bodies: In between the edge of a stitched soul » traite de la relation entre le corps et la photographie, créant ainsi une synergie entre le sujet photographié et sa représentation physique. La matérialité du papier photographique, telle que le grammage ou la densité du papier, la base en coton et la souplesse sont toutes des caractéristiques du papier photographique fine art qui permettent d'étendre le concept de "corps" du sujet à la présentation.

 

Le tirage photographique, sous la forme de ces sculptures photographiques faites à la main, prend sa dimension et sa présence, dans le vocabulaire de son propre support :100% coton, pulpeux, absorbant, flexible, grattable, déchirable, perforable, cucibile.

Jan - Mar 2021 

L. Mikelle.jpg

© L. Mikelle Standbridge, courtesy Galerie Huit Arles

A propos de l'artiste

Mikelle a grandi dans un village de montagne du sud de la Californie, aux États-Unis. Elle a obtenu un diplôme en Art, spécialisé en photographie, de la San Francisco State University. Au cours de ses études, elle a intégré trois années en France pour étudier le français, l’impression en chambre noire et l’histoire de l’art. Elle a ensuite reçu une bourse pour obtenir sa maîtrise de l'Université de Chicago. Alors qu’elle enseignait la photographie au Columbia College à Chicago, elle a rencontré son mari italien et a déménagé à Milan en 2000. L'environnement de l'enseignement était radicalement diversifié dans les trois institutions: S.F.S.U. était très alternatif et expérimental; l'Univ. de Paris était extrêmement formel; l'Univ. de Chicago était conceptuel. Après 20 ans d’impression en chambre noire et de travail sur différents thèmes, toujours interrompue par un changement de maison / ville / pays / langue, la série a finalement trouvé sa forme et son mélange approprié d’expérimental, de valeur formelle et de concept.