Pascal Moraiz - Rusty Games

Exposition du 4 juillet au 24 septembre 2016 

Depuis 2005, Pascal Moraiz explore le temps qui passe et s’intéresse à la patine qu’il laisse sur les objets ou les lieux. Il s’attache à témoigner des « petites » histoires que ce qui reste raconte. Avec « Jeux de Rouille », il va un peu plus loin, mettant en scène et en lumière des jouets oubliés, chinés dans les vide-greniers. Il leur invente une nouvelle vie sous les feux de la rampe. Adoptant la démarche de l’enfant jouant (« on dirait que... »), il élabore pour chacun un scénario bien précis et raconte une histoire suscitant la nostalgie du spectateur ainsi transporté aux portes de sa propre enfance. Un voyage imaginaire d’autant plus palpable que l’utilisation de la chambre donne plus de profondeur aux flous, révélant matières et textures. 

Le choix de la chambre permet également un rapport différencié au temps: une acceptation de la lenteur qui évoque la relativité du temps et son étirement durant les premières années de la vie. 

Screen Shot 2021-01-10 at 7.21.58 PM.png

Avion vert, Subligraphie, 2005
© Pascal Moraiz, Courtesy : Galerie Huit Arles

pascale moraiz.png

A propos de l'artiste

Né en 1961 à Paris, France. Après des études scientifiques, Pascal Moraiz choisit la photographie et se spécialise en natures mortes pour la presse et la publicité. Il collabore régulièrement avec Le Figaro Magazine, Le Figaro Madame, Dépêche Mode, Votre Beauté ainsi qu’avec des marques comme Chanel, Cartier ou L’Oréal. Parallèlement à ces collaborations, il développe une recherche personnelle autour des traces laissées par l’Homme : outils, jouets, machines agricoles... devenus inutiles ; murs oubliés transformés en espaces d’expression graphique ; paysages urbains... 

La série «Pontons» est exposée en 2007 à La Générale des Arts et, en 2008, au Festival International de l’Image Environnementale de Bercy.